ALGÉRIE
26/01/2017 10h:15 CET

M-Learning et génération numérique

DR

L’arrivée de l’application éducative iMadrassa sur la scène scolaire algérienne va certainement modifier profondément le paysage numérique du pays au moment où les opérateurs de la téléphonie mobile et les fabricants des terminaux mobiles comme Condor souhaitent doper les ventes de leurs produits.

La plateforme iMadrassa symbolise l’entrée en activité du M-learning en Algérie qui va obligatoirement jouer un rôle primordial tant au niveau de la scolarisation traditionnelle que dans la massification de l’accès au savoir universel.

Aujourd’hui, il est inconcevable de continuer à enseigner avec les mêmes méthodes surtout lorsqu’il s’agit des élèves issus de la génération du numérique. L’arrivée sur la scène de l’éducation des écoliers, collégiens, lycéens ou étudiants issus de cette génération devrait modifier profondément la manière de concevoir la pédagogie. Ces élèves sont nés entre les années 1990 et 2000 et ont donc grandi à l’ère du numérique, de l’Internet et des gadgets IT.

Il est alors nécessaire d’inclure le paramètre du numérique dans leur quotidien éducatif. L’Internet mobile, les réseaux sociaux, l’engouement pour les smartphones et tablettes, le virtuel et les écrans tactiles sont des éléments qui ont muté la vie quotidienne des personnes "always on" (toujours connectées).

Ces derniers accèdent à Internet à tout moment et de n’importe où, ce qui donne une nouvelle dimension au secteur de l’éducation en offrant, via des applications mobiles, la possibilité de suivre des cours sur une tablette en local ou en ligne.

Ainsi, afin d’améliorer le niveau scolaire des élèves de la génération du numérique, à qui la salle de classe devient ennuyeuse, il faut donc opter pour des techniques innovantes qui leur donnent plus de motivation afin de consolider leur envie de suivre la formation jusqu’à son terme. Dans sa nouvelle stratégie de l’éducation nationale, le gouvernement devrait tenir compte de l’impact positif du numérique sur la jeunesse d’aujourd’hui.

Il est appelé à soutenir toute initiative qui s’inscrit dans la volonté de parvenir à instaurer une pédagogie numérique orientée vers la data, la simulation et surtout un enseignement pratique qui s’adapte bien avec le profil de la génération numérique. Les technologies du numérique ont également un à un rôle à jouer dans la réduction du taux de l’échec scolaire et surtout dans l’accompagnement scolaire des personnes handicapées.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.