MAROC
26/01/2017 14h:27 CET | Actualisé 27/01/2017 06h:09 CET

Cette syrienne de 7 ans adresse une émouvante lettre à Trump sur Twitter

Bana Alabed
Bana Alabed
Bana Alabed

La petite réfugiée syrienne de 7 ans, Bana Alabed, qui vit actuellement en Turquie, a publié hier une lettre ouverte à Trump sur Twitter pour lancer un appel à l'aide au nouveau président américain.

"Vous devez faire quelque chose pour les enfants de Syrie parce qu'ils sont comme vos enfants et méritent de vivre en paix", peut-on lire dans sa lettre émouvante, écrite de ses petites mains d'écolière.

Il faut dire que Bana, qui a fui Alep avec sa famille lors des évacuations en masse qui ont eu lieu en décembre dernier en Syrie, comme le rapporte la BBC, est devenue une sorte de porte parole des jeunes enfants syriens sur Twitter .

À l'aide de sa mère Fatemah, elle avait déjà commencé à poster des vidéos et des photos de bombardements sur Twitter en septembre 2016, alors qu'elle vivait encore dans la zone assiégée d'Alep. Les internautes ont été touchés par ces images décrivant la guerre à-travers les yeux d'une petite fille. Aujourd'hui, la petite Bana est devenue autonome et gère elle-même son compte Twitter qui compte plus de 363.000 abonnés.

L'appel à l'aide de Bana

Fatemah rapporte que Bana a écrit la lettre à Trump plusieurs jours avant son élection parce qu'elle "le voyait très souvent à la télé".

Le cri de la jeune Bana a déjà été retweeté plus de 3.000 fois et a reçu plus de 6.000 likes. Une viralité qui s'explique notamment par le fait que ce tweet coïncide avec l'accord de consolidation du cessez-le-feu en Syrie convenu mardi par l'Iran, la Russie et la Turquie mais qui n'a pas été signé par le gouvernement syrien ou l'opposition armée syrienne.

La lettre ouverte de Bana à Trump (Traduction HuffPost Maroc)

"Cher Donald Trump,

Je m'appelle Bana Alabed. J'ai sept ans et je suis une fille syrienne d'Alep.

J'ai vécu en Syrie toute ma vie avant que je quitte l'Est d'Alep décembre dernier. Je fais partie des enfants syriens réfugiés qui ont souffert de la guerre en Syrie.

Mais aujourd'hui, je vis en paix dans ma nouvelle maison en Turquie. À Alep, j'étais à 'école mais elle a vite été détruite à cause des bombes.

Certains de mes amis sont morts.

Je suis très triste pour eux et j'aurais aimé qu'ils soient ici avec moi pour qu'on puisse jouer ensemble. Je ne pouvais pas sortir jouer à Alep, c'était la ville de la mort.

Ici en Tuquie, je peux sortir et jouer. Je peux aller à l'école même si je ne l'ai pas encore fait. C'est pourquoi la paix est importante pour tout le monde, y compris vous.

Cependant, des millions d'enfants Syriens ne sont pas comme moi maintenant et souffrent dans différentes régions de la Syrie. Ils souffrent à cause des adultes.

Je sais que vous serez président des États-Unis, alors pourriez-vous sauver les enfants et le peuple Syriens ? Vous devez faire quelque chose parce qu'ils sont comme vos enfants et méritent de vivre en paix.

Si vous promettez de faire quelque chose pour les enfants de Syrie, je serais déjà votre nouvelle amie.

Je me réjouis à l'avance de ce que vous ferez pour les enfants de Syrie."

Donald Trump, connu pour être très actif sur Twitter, et qui a récemment pris la relève du compte officiel du président des États-Unis "@POTUS", n'a pas encore répondu à la requête de la petite réfugiée. A suivre...

LIRE AUSSI :