ALGÉRIE
26/01/2017 12h:04 CET | Actualisé 26/01/2017 12h:04 CET

AT sera dédommagée par le navire responsable de la coupure du câble sous-marin à Annaba

Archives

La ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication (TIC), Mme Imane-Houda Feraoun, a affirmé jeudi que l'entreprise Algérie Télécoms (AT) sera dédommagée par le navire responsable de la coupure en octobre 2015 du câble sous-marin reliant Annaba à Marseille (France).

Interpellée par un député de l'Assemblée nationale populaire (APN) lors d'une séance plénière consacrée aux questions orales, Mme Feraoun a précisé qu' " AT qui avait pris en charge les travaux de réparation du câble sous-marin reliant Annaba à Marseille sera dédommagée par le navire responsable de l'incident qui a causé une perturbation du service Internet durant prés d'une semaine".

"AT a essuyé une perte de 600 millions de DA lors de cet incident et obtiendra, en vertu d'une décision de justice, un dédommagement de la part du navire responsable de la coupure d'Internet, du fait de son accostage en un lieu inadéquat", a indiqué Mme la ministre.

Répondant à une question sur les mesures prises en vue d'éviter des coupures d'internent à l'avenir, Mme la ministre a affirmé que le câble sous-marin reliant Oran à Valence(Espagne) sera mis en service au cours du 1er semestre de l'année en cours". Et d'ajouter:" Ce câble contribuera à éviter la récurrence des coupures".

A ce titre, la ministre a précisé que le satellite Alcomsat qui sera lancé par l'Agence spatiale algérienne (ASAL) en juin prochain, permettra d'obtenir " un système de secours en cas de rupture de la connexion via fibre optique".

A ce propos, Mme Feraoun a rappelé que l'Algérie " avait avancé de 9 places en termes de débit grâce aux efforts consentis pour l'amélioration des services" indiquant qu'AT avait adopté un plan d'action en vue de " renouveler les raccordements et qui permettra à l'avenir de porter le débit à 10 mégas".

Par ailleurs, la ministre a imputé les coupures qui surviennent sur le réseau internet, en particulier, à la vétusté du réseau et l'asymétrie des nouveaux et anciens raccordements. "

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.