TUNISIE
23/01/2017 03h:32 CET | Actualisé 23/01/2017 03h:34 CET

La Libye promet l'annulation de la taxe douanière imposée aux Tunisiens pour entrer sur son territoire

FATHI NASRI via Getty Images
A picture taken on March 22, 2016 shows vehicles waiting near the Tunisian customs post at the Ras Jedir border crossing with Libya, south of the town of Ben Guerdane, after it was reopened after a two-week closure in response to a deadly jihadist attack on a town near the frontier. Both the Ras Jedir crossing on the Mediterranean coast and the Dehiba crossing in the mountainous desert interior reopened at 0600 GMT, ministry spokesman Yasser Mesbah said.Tunisia closed the two crossings on March 7 when dozens of heavily armed jihadists who had slipped across the border from Libya launched coordinated attacks on police and army posts in the town of Ben Guerdane, north of Ras Jedir. / AFP / FATHI NASRI (Photo credit should read FATHI NASRI/AFP/Getty Images)

Les autorités libyennes ont promis d’annuler la taxe douanière imposée aux tunisiens pour entrer en Libye du point de passage de Ras Jedir et nous attendons la concrétisation de cette décision “, a affirmé, dimanche, le secrétaire d’Etat, chargé du commerce Fayçal Hafiane.

Dans une déclaration accordée à l’Agence TAP à Ras Jedir, Hafiane a souligné que les parties tunisienne et libyenne ainsi que les responsables du passage transfrontalier de Ras Jedir, ont décidé, lors d’une séance de travail tenue, samedi, la création d’une commission sécuritaire et douanière permanente qui se réunira, en cas de besoin.

Il a fait savoir que le passage frontalier de Ras Jedir a été ouvert dimanche, enregistrant, un retour progressif de la circulation des véhicules et des personnes dans les deux sens.

Des ambulances venant de la Libye ont également passé le passage frontalier se dirigeant vers des cliniques tunisiennes, a indiqué le responsable, annonçant le retour du flux de marchandises dans les deux sens.

Il a par ailleurs loué le rôle des municipalités frontalières libyennes et de toutes les structures gouvernementales, notamment les services sécuritaires.

Hafiane a évoqué les efforts déployés par les habitants de Ben Guerdane afin de surmonter les difficultés, appelant toutes les parties à respecter les points de l’accord.

La ville de Ben Guerdane a enregistré depuis deux mois un mouvement de protestation pacifique pour demander l’annulation de la taxe soumise aux Tunisiens pour entrer en Libye.

La situation a dégénéré après des mouvements de protestation et des altercations avec les forces de sécurité en plus de la grève générale d’une journée décrétée par l’Union régionale du travail.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.