TUNISIE
23/01/2017 10h:40 CET

Noureddine Ben Ticha: La caravane passe et ne s'arrêtera jamais

Facebook/Nourredine Ben Ticha

“Celui qui choisit la politique doit accepter les critiques,” a annoncé le conseiller présidentiel chargé des relations avec l'ARP et les partis politiques, Noureddine Ben Ticha, dans une interview accordée à la radio nationale en ce lundi 23 janvier 2016. Il a déclaré, par ailleurs, que si les critiques qui lui ont visé émanent de personnes “compétentes”, il les aurait pris en compte.

“La caravane passe et ne s'arrêtera jamais,”a-t-il dit en réponse à la campagne de dénigrement qui lui vise. Il a ajouté que des changements radicales ont été observés en matière politique notamment en ce qui concerne les mouvements politiques, les activités du président de la République et du gouvernement. “Le gouvernement d'Union nationale, c’est une vraie révolution politique,” a-t-il renchéri en disant qu’” à chaque fois que le gouvernement d’Union nationale avancera dans ses travaux, les critiques se multiplient, mais nous sommes encore debout tels un palmier et ils devront faire plus d’efforts pour nous atteindre !”.

Le dossier libyen avance à grand pas, a indiqué Ben Ticha, en notant qu’une série de rencontres sera en vue entre les pays de voisinage de la Libye (Tunisie-Algérie-Egypte) pour dresser les contours d’action relatifs à l’initiative tripartite, lancée par le président de la République. Il a précisé qu’à la suite de la visite du ministre des Affaires étrangère en Egypte, une deuxième rencontre sera programmée le 24 janvier à Tunis avec le ministre égyptien des Affaires étrangères qui permettra d’examiner les principaux développements sur la scène libyenne et les moyens de coordination proposés par les pays du voisinage pour mettre fin à la crise libyenne. Ben Ticha a ajouté qu’une visite d’Etat pour l’Italie sera programmée en début février. Cette importante visite entre dans le cadre de renforcement des relations bilatérales entre les deux pays, a-t-il expliqué.

“Le président de la République ne chôme pas,” a martelé Ben Ticha, et ce en réponse “à tous ceux qui accusent Caïd Essebsi de ne rien faire”, selon ses dires. Il a fait savoir que le président de la République opère selon un agenda précis, harmonieux et en concordance avec les promesses électorales.

Revenant sur le voyage officiel effectué par le dirigeant d’Ennahdha, Rached Ghannouchi, en Algérie et sa rencontre avec le président algérien Abdellaziz Bouteflika, Ben Ticha a déclaré que Ghannouchi n’est pas l’envoyé du président de la République en Algérie. Il a indiqué que tous les présidents des partis sont libres de rencontrer ceux qu’ils veulent en précisant que seuls le président de la République et le ministre des Affaires étrangères peuvent s’exprimer au nom de la Tunisie.

LIRE AUSSI:

Pour Rached Ghannouchi, le modèle maghrébin est la solution aux problèmes du monde arabe

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.