MAROC
19/01/2017 09h:50 CET | Actualisé 19/01/2017 09h:50 CET

Hervé Renard: "Nous devons absolument gagner le match face au Togo"

FOOTBALL - Vendredi, les Lions de l'Atlas disputeront leur deuxième match de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) 2017. Après l'échec contre la RDC, le Maroc doit cette fois affronter les Eperviers du Togo.

Pour Hervé Renard, la sélection nationale n'aura d'autres choix que de gagner si elle veut encore croire en ses chances de qualification aux quarts de finale.

"La victoire est cruciale pour la suite de la compétition. Nous devons absolument gagner ce match face au Togo pour rester en course. Nous en sommes tous conscients et nous n’aurons pas d’autres choix car nous avons un objectif à atteindre et nous devons garder le cap", a assuré le technicien français, jeudi à Oyem (nord du Gabon), lors d'une conférence de presse.

Le "capital confiance"

Le sélectionneur national, champion en titre avec la Côte d'Ivoire en 2015 et avec la Zambie en 2012, mise cette fois sur le "capital confiance" de ses joueurs.

‘’Nous avons fait un très bon match contre la RDC et nous aurions pu engranger les trois points de la victoire (ndlr, 17 tirs vers le but et 42 centres). Mon message aux joueurs après la défaite a été clair: continuer sur le même rythme, avec la même détermination, le même engagement et la même volonté, ne pas douter de nos qualités, ne jamais baisser les bras, persister et aller de l’avant’’, a-t-il fait savoir.

Pour Hervé Renard, le Maroc était "pas mal" contre la RDC. "En football, il faut toujours savoir dissocier le contenu du résultat. Nous n’étions pas mal face au Congo (RD) mais nous avons manqué de réussite. Donc la confiance est un atout capital pour espérer renverser la tendance", a-t-il encore une fois affirmé.

A la question de savoir si des changements étaient prévus au niveau de la composition du onze national qui affrontera le Togo, l'entraineur a fait savoir qu’il n’y aura ‘"pas de grande révolution" par rapport au premier match.

Un "but le plus tôt possible"

L'attaquant de Lekhwiya SC, Youssef El Arabi, était également présent à la conférence de presse de jeudi. Pour lui, le match du 20 janvier constitue une "finale" pour le Maroc.

"Nous connaissons parfaitement le Togo et les deux entraîneurs se connaissent très bien. Nous avons confiance en nos qualités, nous allons nous présenter soudés et il va falloir mettre un but le plus tôt possible et ensuite rester costauds jusqu’à la fin du match", a-t-il estimé.

Dans l’autre match du groupe C, la RD Congo et la Côte d’Ivoire s’affronteront au même stade à partir de 17h (heure locale).

Après le Togo, les Lions de l'Atlas devront se mesurer au champion en titre, la Côte d'Ivoire, le 24 janvier prochain.

LIRE AUSSI: