ALGÉRIE
19/01/2017 10h:12 CET

Consumer Electronic Show 2017 : La santé mobile à l'honneur

Bracelet anti-nausées (Reliefband), capteur pour femme enceinte (Bloomlife), électrocardiographe connecté (QardioCore), mesure du glucose sans piqûre (K'Track Glucose), les objets connectés de la santé mobile ont été à l’honneur du Consumer Electronic Show 2017 de Las Vegas.

Le Consumer Electronic Show 2017 (CES), le plus important évènement de l’industrie de la technologie dans le monde, vient de célébrer ses 50 ans d’existence à Las Vegas.

L’édition 2017 a été marquée par une affluence record de plus de 3800 entreprises et startups qui ont participé à cet évènement planétaire. La quasi-totalité des entreprises participantes ont présenté des centaines d’objets connectés très riches en matière d’innovation technologique, très utiles et qui illustrent parfaitement des efforts engagés par les chercheurs pour mettre fin à l’hétérogénéité des standards et pousser à la convergence vers une seule plateforme IoT (Internet of Things) que ce soit en Business to Consumer ou en Business to Business. La télémédecine est l’un des secteurs qui a le plus capté l’attention pour ce qui est des objets connectés dévoilés du 9 au 12 janvier 2017 à Las Vegas.

On découvrait alors, une nouvelle solution baptisée VisioCheck, une station de télémédecine universelle mobile et connectée.

L’appareil pèse 300 grammes et englobe l’ensemble des pratiques médicales nécessaires au diagnostic distant et aux prises de mesures des patients. VisioCheck sera vendue avec un écran LCD tactile de 4 pouces et 16 millions de couleurs, une caméra haute définition et un flash haute luminosité. Ce qui le rend très efficace dans la prise de photos des plaies, boutons, blessures et autres traumatismes.

Il bénéficie de toutes les fonctionnalités d’un smartphone fonctionnant sous Android. Il permet ainsi d’établir des communications vidéo via les réseaux WiFi, 3G/4G et de partager les données collectées entre patients et médecins. Cet objet connecté qui est interopérable avec tous les autres dispositifs médicaux par simple connexion Bluetooth. VisioCheck contient plusieurs accessoires médicaux amovibles comme le tensiomètre brassard, le lecteur de glycémie, l’oxymètre de pouls, l’électrocardiographe et le thermomètre sans contact.

Des biomarqueurs dans le viseur de biocapteurs

Pour rester dans le chapitre de la télémédecine, PKVitality, filiale biotech de la start-up française PK Paris, a attiré l’attention des amateurs de la technologie portable (wearables) au CES. Les ingénieurs de cette petite entreprise ont réalisé un bracelet connecté destiné pour diabétiques baptisé K’Track Glucose permettant un contrôle ultra-précis de la glycémie sans le recours à un prélèvement sanguin. Doté de la technologie SkinTaste qui le fait fonctionner grâce à des micro-aiguilles d’une longueur 0.5mm, il permet au contact de la peau d’examiner le liquide interstitiel, un fluide qui enveloppe les tissus cellulaires.

Le liquide interstitiel renferme plusieurs biomarqueurs dont le glucose, que le biocapteur SkinTaste va se charger d’analyser sa quantité.

Dans le même créneau, la société californienne Qardio une a présenté un électrocardiographe connecté baptisé QardioCore. Il s’agit d’un appareil à fixer sur sa poitrine afin de faire ses propres électrocardiogrammes à la maison. Grâce à la technologie Bluetooth, le QardioCore permet d’afficher sur un smartphone le suivi et les statistiques des fréquences cardiaques.

Il mesure en continu les données électrocardiogrammes, les battements cardiaques, le rythme de la respiration et l'activité et synchronise après ces données sur un iPhone via l'application HealthKit. Ces données peuvent être transmises directement au médecin traitement.

Par ailleurs, la startup belge Bloomlife était également la star du CES 2017. Elle a présenté un capteur permettant de suivre les contractions d’une femme enceinte en temps réel et d’enregistrer les données sur une application mobile, iOS et Android, pour les visualiser par la suite par un gynécologue. Le fonctionnement de ce capteur est basé sur l'électrophysiologie, une technologie bien connue pour surveiller les signaux bio-électriques du corps. La femme enceinte peut le porter en le mettant dans un patch et le coller ensuite sur le ventre.

Une solution Microsoft pour véhicules connectés

Côté véhicule intelligent, la firme Microsoft a présenté la "Connected Vehicle Platform ", une palette de services Cloud qui permettra aux constructeurs automobiles d’équiper leurs véhicules connectés d’applications embarquées. Cette plateforme englobe la solution Azure IoT Hub qui sert à échanger des messages entre la voiture et le serveur Cloud, l’assistant numérique Cortana Intelligence, l’ERP Dynamics, la suite bureautique Office 365, l’outil d’analyse Power BI et Skype for Business Entreprise, qui permet aux utilisateurs de réaliser des réunions téléphoniques depuis leur voiture en exerçant un clic sur l'écran du tableau de bord.

Concernant les téléviseurs, le Japonais Sony a présenté son dernier fleuron des téléviseurs intelligents. Il s’agit du Bravia A1, son premier téléviseur Oled qui bénéficie d’un design spécifique et d’une technologie audio originale. Bravia A1 embarque deux enceintes positionnées derrière la dalle en verre qui, grâce à une technologie audio appelée Acoustic Surface, parviennent à reproduire un son très clair. Le Bravia A1dispose de quatre ports HDMI 2.0a, de deux ports USB dont un 3.0, d’une sortie optique, d’une entrée composite/composante, d’un port Ethernet, d’une sortie casque et d’un port pour le récepteur infrarouge.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.