MAROC
08/01/2017 05h:38 CET | Actualisé 08/01/2017 05h:38 CET

Irak: 11 morts dans un attentat à la voiture piégée

Firemen and people gather at the site of a car bomb attack at a vegetable market in eastern Baghdad, Iraq, January 8, 2017. REUTERS/Wissm al-Okili
Wissm Al-Okili / Reuters
Firemen and people gather at the site of a car bomb attack at a vegetable market in eastern Baghdad, Iraq, January 8, 2017. REUTERS/Wissm al-Okili

ATTENTAT - 11 personnes au moins ont trouvé la mort dans un attentat suicide à la voiture piégée dimanche à Bagdad, ont rapporté des sources médicales et de sécurité.

Cet attentat, le dernier d'une série d'attaques sanglantes commises en Irak, a été perpétré par un kamikaze qui a fait exploser sa voiture à l'entrée du principal marché de fruits et légumes de la capitale irakienne, selon ces sources.

"Un soldat en garde à l'entrée du marché Jamila a ouvert le feu sur une voiture suspecte après en avoir été alerté mais le kamikaze a fait exploser le véhicule", a expliqué à la presse le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Saad Maan.

L'attentat qui n'a pas été revendiqué dans l'immédiat, a également fait 35 blessés, selon un premier bilan fourni par des sources hospitalières et un colonel de police. Le soldat en garde a été blessé.

Après une période de calme relatif, la capitale irakienne fait face à une recrudescence d'attentats depuis le lancement, le 17 octobre, de l'offensive pour reconquérir Mossoul, deuxième ville du pays et fief des jihadistes.

L'EI a perdu une bonne partie des territoires qu'il avait conquis en 2014 et défend avec acharnement son bastion de Mossoul dans le nord du pays, que l'armée irakienne tente de lui reprendre avec l'aide d'une coalition internationale conduite par les Etats-Unis.

LIRE AUSSI: