TUNISIE
03/01/2017 07h:23 CET | Actualisé 03/01/2017 10h:18 CET

Série de grèves en prélude: L'UGTT entame l'année en force

TUNIS, TUNISIA - MAY 1 :  Tunisians gather outside the headquarters of the Tunisian General Labour Union UGTT to attend a May Day Rally in Tunis, Tunisia on May 1, 2016. (Photo by Amine Landoulsi/Anadolu Agency/Getty Images)
Amine Landoulsi/Anadolu Agency/Getty Images
TUNIS, TUNISIA - MAY 1 : Tunisians gather outside the headquarters of the Tunisian General Labour Union UGTT to attend a May Day Rally in Tunis, Tunisia on May 1, 2016. (Photo by Amine Landoulsi/Anadolu Agency/Getty Images)

Plusieurs fédérations relevant de l'UGTT ont publié des préavis de grèves. Que ce soit au niveau des Télécoms, des services ou encore de l'enseignement, la centrale syndicale a décidé en ce début d'année de souffler le chaud.

Préavis de grève dans les Télecoms

La Fédération générale de communication relevant de l’UGTT a menacé, dans un communiqué rendu public le 2 janvier 2017, d’entamer une grève sectorielle dans toutes les administrations du pays afin de satisfaire leurs revendications, qualifiées de “légitimes”. La date de la grève n’est pas encore fixée.

La Fédération a appelé, par ailleurs, le ministre des Technologies et de la Communication, Anouar Maarouf, à organiser,en urgence, une réunion de négociation avec les syndicalistes pour discuter avec eux la motion professionnelle déposée le 26 décembre dernier.

Parmi les revendications professionnelles figurent l’amélioration de la situation des fonctionnaires et le respect des accords conclus auparavant. Les syndicalistes ont appelé, d’autre part, à respecter l’accord opposant à l’entrée en bourse de Tunisie Telecom et l’annulation de toutes les conventions et programmes pour sa privatisation. Ils ont, par ailleurs, manifesté leur refus quant à l’intention du partenaire stratégique émirati de céder sa part (35%) au Groupe Abraj. Ils ont appelé, par ailleurs, à éviter la politique “d’inondation de marché par la création d’opérateurs fictifs” en estimant que le marché tunisien est limité et ne supportera pas une telle stratégie.

La Fédération a appelé, également, à accélérer le recrutement de nouveaux agents à Tunisie Telecom pour combler le vide causé par des licenciements jugés “anarchiques”.

Les agents de gardiennage en grève le 05 janvier

De leurs côté les agents de gardiennage du secteur privé ont été appelés à observer une grève nationale ce jeudi 05 janvier. Selon la fédération générale des métiers et services affiliée à l'UGTT, cet appel à la grève a été lancé afin de réclamer le versement d’un rappel de majoration au titre des années 2014 et 2015.

Le 5 janvier, grève dans tous les lycées et collèges

Une grève générale sera, également, observée dans tous les collèges et lycées de la Tunisie le 5 janvier 2017, annonce le syndicat général de l’enseignement secondaire.

Dans un communiqué rendu public, le syndicat explique que cette décision intervient en signe de protestation contre la création de l’Office des services scolaires et les politiques adoptées par le ministère de l’Education.

Le secteur culturel en grève de deux jours

Par ailleurs, les agents du secteur culturel vont observer une grève de deux jours les 10 et 11 du mois courant, rapporte Mosaïque Fm, et ce en signe de protestation contre la non application des accords sectoriels déjà signés.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.