TUNISIE
30/12/2016 07h:43 CET | Actualisé 30/12/2016 10h:12 CET

Retour des Tunisiens des zones de conflit: "Nous les connaissons un par un" rassure Youssef Chahed (VIDÉOS)

FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Tunisia's premier-designate Youssef Chahed speaks during a press conference to present his proposed new unity government list after he submitted it to the president on August 20, 2016 in Carthage, near the capital Tunis. Chahed, a 40-year-old former local affairs minister and member of the Nidaa Tounes party, had been given 30 days to form a cabinet. If his cabinet wins the backing of parliament, Chahed will become the North African country's youngest premier since independence from France in 1956. / AFP / FETHI BELAID (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images)

“Nous refusons le retour des terroristes des zones de tension” a annoncé, jeudi soir, le Chef du gouvernement Youssef Chahed dans une brève déclaration accordée à El Wataniya 1. “La position du gouvernement est claire,” a-t-il martelé.

Youssef Chahed a indiqué que la Tunisie dispose d’une liste nominative de tous les terroristes à l’étranger. “Nous détenons toutes les données les concernant, nous les connaissons un par un et nous avons pris toutes les dispositions nécessaires à leur sujet”, a-t-il assuré en ajoutant que “ceux qui vont rentrer seront présentés aussitôt à la justice et seront jugés conformément à la loi antiterroriste”.

Chahed a également indiqué que la Tunisie n’a encore signé aucun accord portant sur le retour des jihadistes tunisiens et que le problème ne concerne pas uniquement la Tunisie mais plusieurs autres pays. Il a ajouté, par ailleurs, que le gouvernement prend au sérieux cette affaire, loin des tiraillement politiques.

Durant ces derniers jours, la perspective d’un retour en Tunisie de milliers de jihadiste ne finit pas d'animer le débat sur la scène politique. Depuis la révélation du ministre de l’Intérieur, Hédi Majdoub, quant au retour en Tunisie de 800 jihadistes de zones de conflits, les réactions des partis politiques se sont enchaînées et les propositions se sont multipliées.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.