MAROC
30/12/2016 06h:28 CET | Actualisé 30/12/2016 06h:29 CET

Akhannouch et Laenser accordent un délai de 48 heures à Benkirane pour abandonner l'Istiqlal

DR

GOUVERNEMENT - Jeudi 29 décembre en début de soirée, le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a rencontré le président du Rassemblement national des indépendants (RNI) Aziz Akhannouch ainsi que le secrétaire général du Mouvement populaire (MP) Mohand Laenser.

Cette rencontre, qui s'inscrit dans le deuxième round de négociations pour la formation du gouvernement, a été l'occasion pour les dirigeants du RNI et du MP de réitérer leur principale requête: "nous avons demandé à ce que le parti de l'Istiqlal soit écarté de la majorité. Le chef du gouvernement a demandé un délai de 48 heures de réflexion", explique au HuffPost Maroc Mohand Laenser.

À l'issue de l'entrevue avec le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch a fait des déclarations à la presse où il affirme, en substance, que les derniers événements ayant impliqué le secrétaire général de l'Istiqlal Hamid Chabat confortent sa conviction de la nécessité d'écarter le parti de la balance. "La confiance est rompue avec certaines parties", a déclaré Akhannouch, ajoutant que "nous avons essayé, Laenser et moi, de convaincre le chef du gouvernement" d'écarter le parti dirigé par Hamid Chabat.

LIRE AUSSI:Hakkaoui et Akhannouch, provisoirement porte-parole du gouvernement et ministre du Tourisme