MAROC
24/12/2016 11h:43 CET | Actualisé 24/12/2016 11h:43 CET

Maroc: Le roi veut "voir le nouveau gouvernement se former dans les meilleurs délais"

Le roi veut "voir le nouveau gouvernement se former dans les meilleurs délais"
DR
Le roi veut "voir le nouveau gouvernement se former dans les meilleurs délais"

GOUVERNEMENT - En arrêt depuis plusieurs semaines déjà, les négociations entamées après les élections législatives pour la formation d'un nouveau gouvernement pourraient se voir accélérées. Le roi Mohammed VI a chargé ce samedi matin ses conseillers Abdelatif Mennouni et Omar Kabbaj de s'entretenir avec Abdelilah Benkirane, indique un communiqué du Cabinet royal.

Pendant "cette entrevue, les conseillers du souverain ont fait part à Benkirane du souci" du roi de "voir le nouveau gouvernement se former dans les meilleurs délais".

Lors de l'entretien tenu au siège de la primature, Abdelatif Mennouni et Omar Kabbaj ont également fait part à Abdelilah Benkirane des "attentes" du souverain et "de l’ensemble des Marocains au sujet de la formation du nouveau gouvernement".

Blocage

Deux mois et demi après la tenue des élections législatives, à l'issue desquelles le Parti de la justice et du développement (PJD) est arrivé premier, les négociations pour la formation du prochain gouvernement ont connu leur lot de rebondissements et de blocages. Si le PJD est assuré d'avoir à ses côtés le Parti du progrès et du socialisme (PPS) et l'Istiqlal, le Rassemblement national des indépendants (RNI), qui s'est coalisé avec l'Union constitutionnelle (UC), a surmonté un éventuel rôle de parti d'appoint pour s'ériger en faiseur de majorité.

Interlocuteur incontournable pour la formation du prochain gouvernement, le parti de la colombe a d'abord été accusé par le chef de l'exécutif d'avoir contribué au blocage des négociations, avant d'être sollicité par ce dernier, qui a déclaré qu'"il ne peut y avoir de gouvernement sans RNI".

LIRE AUSSI: