TUNISIE
26/11/2016 04h:07 CET | Actualisé 26/11/2016 05h:31 CET

Le "Lider Maximo" Fidel Castro est mort, les cubains, exilés en Floride, font la fête

ASSOCIATED PRESS
FILE - In this Aug. 13, 2016 file photo, Cuba's former President Fidel Castro attends a gala for his 90th birthday at the Karl Marx theater in Havana, Cuba. Castro has died at age 90. President Raul Castro said on state television that his older brother died late Friday, Nov. 25, 2016. (Ismael Francisco, Cubadebate via AP, File)

INTERNATIONAL - Chef de la révolution cubaine, Fidel Castro est mort vendredi 25 novembre 2016 à La Havane à Cuba. Figure historique mais extrêmement controversée y compris auprès de la population cubaine, l'annonce de sa mort a provoqué des réactions variées.

En effet, dès le début de la révolution en 1959, près de deux millions de Cubains ont fui leur île, pour des raisons politiques ou économiques. Une partie d'entre eux a choisi de rejoindre les Etats-Unis, et plus particulièrement la Floride, qui est rapidement devenue l'un des bastions de la communauté sur le sol américain .

Dans cet état, la mort de l'ancien "lider maximo" a donc été fêtée comme la fin d'une époque difficile, ainsi qu'en témoigne la publication du républicain Carlos Curbelo, représentant de la Floride à la Chambre et fils d'exilé cubain.

Légende: "La mort du dictateur met un point final à un long et douloureux chapitre de l'histoire de Cuba. Nous sommes solidaires avec les Cubains."

Dans le quartier de Little Havana à Miami, les Cubains se sont réunis, célébrant à la fois la mort de Castro et la victoire de Trump.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.