ALGÉRIE
25/11/2016 05h:04 CET | Actualisé 25/11/2016 07h:04 CET

Une augmentation de 10% des tarifs des transports privés à partir de janvier 2017

FAYEZ NURELDINE via Getty Images
TO GO WITH AFP STORY IN FRENCH BY HAMID GUEMACHE A picture taken on November 11, 2008 shows traffic jam in downtown Algiers. Every morning, hundreds of thousands of cars converging towards the Algerian capital, causing endless traffic jams. Algerians are waiting for the future metro, tramway networks and a second ringroad which is planned for 2009-2010. AFP PHOTO/ FAYEZ NURELDINE (Photo credit should read FAYEZ NURELDINE/AFP/Getty Images)

Les tarifs des transports privés vont augmenter de 10% des prix actuels à partir de janvier prochain et l'entrée en vigueur des nouvelles taxes prévues dans la loi de finances 2017 (LF 2017), a annoncé jeudi 24 novembre le ministre des Transports Boudjamaa Talai.

Les nouveaux tarifs, résultat d'une augmentation des prix du carburant prévue dans LF 2017, ont fait l'objet d'assises et de débat avec les différents intervenants du secteur (gouvernement-transporteur-syndicats) qui ont, selon le ministre, été sanctionnés par un accord sur une augmentation qui tient compte du pouvoir d'achat du citoyen et des droits des transporteurs privés.

Il a souligné également que toute augmentation de plus de 10% exposait ses auteurs à l'application de la loi soit par la mise en fourrière des véhicules ou le retrait définitif du permis d'exploitation en cas de récidive.

D'autre part, le ministre des Travaux publics et des Transports a estimé important d'intensifier le contrôle, appelant le citoyen à contribuer aux opérations visant à réguler et organiser le secteur et ce, en informant les autorités concernées en cas de dépassement.

Il a précisé que les tarifs du transport public urbain et suburbain restaient inchangés, indiquant que l'utilisation des moyens de transport public était en nette croissance au regard des statistiques qui révèlent que 20 millions de passagers utilisent le métro, 13 millions le tramway et 7 millions avaient recours aux bus de l'ETUSA.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.