MAROC
22/11/2016 11h:14 CET | Actualisé 22/11/2016 11h:14 CET

Le fossé se creuse entre le PJD et l'USFP

DR

MAJORITÉ - Il y a quelques jours, le chef du gouvernement et secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD) Abdelilah Benkirane exprimait son mécontentement de la direction du parti de la rose, allant jusqu'à déclarer que le manque de clarté de l'Union socialiste des forces populaires (USFP) le rend incapable "d'ouverture envers eux", et que ses relations "avec ce parti sont loin d'être positives".

Il semblerait que le fossé entre PJD et USFP continue de se creuser. Dans une interview récente avec Machahid24, Souleiman El Amrani, vice-secrétaire général du PJD et responsable de la communication et des relations publiques au même parti, a déclaré que le PJD ne comprend "pas pourquoi un parti lie son sort à un autre. Nous ne comprenons pas non plus pourquoi le premier secrétaire de l'USFP fait de l'exigence du chef du gouvernement de donner sa vision sur le programme du gouvernement une condition sine qua non de sa participation au gouvernement".

Pour El Amrani, la formation de la majorité "dépend principalement de la fidélité à la méthodologie de la formation des majorités de par le monde, qui veut que les questions liées au gouvernement soient abordées lorsqu'il est formé, et pas avant. Bloquer sur les conditions préalables de formation du gouvernement ne permettra pas de progrès".

LIRE AUSSI:

  • Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost Maroc, cliquez ici
  • Chaque jour, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost Maroc
  • Retrouvez-nous sur notre page Facebook
  • Suivez notre fil Twitter