MAROC
15/11/2016 14h:13 CET | Actualisé 15/11/2016 14h:14 CET

Aziz Akhannouch refoulé par la sécurité à la COP22

COUAC - Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture et de la pêche maritime a vécu une véritable mésaventure ce mardi à la COP22. Et il n'est pas le seul.

Alors qu'il voulait accéder à la salle des congrès dans Zone bleue du site Bab Ighli, où se tient actuellement la COP22, le ministre, qui était accompagné de l'historiographe du royaume et porte-parole du Palais royal Abdelhak El Merini, a été refoulé par la sécurité de l'ONU.

Dans une vidéo qui circule depuis quelques heures sur le web, on voit le ministre et le haut fonctionnaire du palais bloqués à l'entrée. Malgré le fait qu'ils ont montré leur badges à la sécurité, les agents de l'ONU leur ont répondu qu'il faut disposer d'un badge spécial pour accéder à la salle où se tenait la conférence.

L'accès leur a finalement été permis, rapporte le site d'information Alyaoum24.

Pour assurer la sécurité de l'événement, quelque 7.000 membres de la gendarmerie royale, 250 motards et des centaines de voitures de la gendarmerie sont actuellement déployés à Marrakech. De leur côté, les agents de l'ONU assurent la sécurité de la Zone bleue, placée sous la responsabilité des Nations unies, et bénéficiant d'un statut d'extraterritorialité.

LIRE AUSSI:

  • Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost Maroc, cliquez ici
  • Chaque jour, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost Maroc
  • Retrouvez-nous sur notre page Facebook
  • Suivez notre fil Twitter