ALGÉRIE
31/10/2016 14h:18 CET | Actualisé 31/10/2016 14h:51 CET

La NSA aurait espionné Sonatrach depuis 2002

A picture shows the logo of Algerian state energy giant Sonatrach during the World Gas Conference exhibition in Paris on June 2, 2015. AFP PHOTO  / ERIC PIERMONT        (Photo credit should read ERIC PIERMONT/AFP/Getty Images)
ERIC PIERMONT via Getty Images
A picture shows the logo of Algerian state energy giant Sonatrach during the World Gas Conference exhibition in Paris on June 2, 2015. AFP PHOTO / ERIC PIERMONT (Photo credit should read ERIC PIERMONT/AFP/Getty Images)

La National Security Agency (NSA) aurait espionné des serveurs de la Sonatrach depuis 2002, a révélé dimanche 30 octobre le groupe de hackers Shadow Brokers qui a précédemment confirmé l'authenticité des informations fuitées par Edward Snowden.

L'adresse IP d'un serveur de la Sonatrach figure sur une liste de 108 autres adresses compromises par la NSA selon le groupe de hackers. Publiées sur Medium, les informations indiquent que les autres serveurs sont situés notamment en Russie, en Chine, en Inde et en Pakistan.

Selon le blog MENA Defense, les serveurs de la compagnie nationale d'hydrocarbures ne sont plus actifs depuis des années, mais ils auraient été utilisés, avant 2010, pour abriter des services d'email et de messagerie.

Bien que anonymes, les Shadow Brokers seraient, selon des analystes, des hackers russes dont le but est d'ébranler les capacités de la NSA.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.


Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.