MAROC
28/10/2016 07h:18 CET | Actualisé 28/10/2016 07h:18 CET

Saad Lamjarred passera devant le procureur ce vendredi à 14 heures

Ghaltana/Youtube

FAIT-DIVERS - Le chanteur marocain Saad Lamjarred verra-t-il le bout du tunnel aujourd’hui? Arrêté pour "agression sexuelle avec violence", l’interprète de “Ghaltana” va passer devant le procureur ce vendredi 28 octobre à 14 heures.

Son avocat marocain Brahim Rachidi, qui s’est dépêché à Paris, se dit confiant. “Nous allons apporter les preuves qu’il n’y a eu ni séquestration ni viol”, indique-t-il au HuffPost Maroc. L’avocat avance que l’on a “tendu un piège à son client” et réfute l'idée selon laquelle il s'agirait d'un "complot".

“Je suis optimiste”, nous confie Brahim Rachidi, qui reste néanmoins prudent: “C'est à la justice va déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire".

Saad Lamjarred a été arrêté mercredi 26 octobre à la sortie de son lieu de résidence à Paris, l’hôtel Mariott des Champs Elysées. Il est accusé par une femme française de 20 de “séquestration et agression sexuelle”. Ce n’est pas la première fois que le chanteur fait l’objet de telles accusations. En 2010, il a été accusé par une Américaine de l’avoir agressée physiquement et sexuellement. Il risque jusqu'à 10 ans de prison, si l'agression sexuelle est avérée.

LIRE AUSSI:

  • Le chanteur marocain Saad Lamjarred arrêté à Paris pour agression sexuelle
  • Affaire Saad Lamjarred: Ses fans invoquent la théorie du complot
  • Saad Lamjarred risque jusqu'à dix ans de prison si l'agression sexuelle est avérée
  • Momo se solidarise avec Saad Lamjarred (VIDÉO)