MAROC
28/10/2016 08h:30 CET | Actualisé 28/10/2016 08h:41 CET

Saad Lamjarred risque d'être poursuivi pour "viol aggravé" et "violence volontaire"

Ghaltana/Youtube

JUDICIAIRE - Saad Lamjarred a été déféré devant le juge d'instruction ce vendredi 28 octobre à 10 heures. Une information judiciaire a été ouverte pour "viol aggravé" et "violence volontaire", rapporte Le Monde Afrique. Selon le journal français, la mise en détention provisoire de Saad Lamjarred a été requise par le juge d'instruction.

"La jeune femme, 'extrêmement choquée', selon plusieurs sources judiciaires, avait déposé plainte pour 'agression sexuelle avec violence'. Selon les premiers examens médicaux, des lésions ont été constatées sur le corps de la victime ainsi que plusieurs blessures. Saad Lamjarred était sous l’emprise de l’alcool et de la cocaïne, ce qui constitue un facteur aggravant", rapporte Le Monde Afrique.

L’interprète de “Ghaltana” va passer devant le procureur ce vendredi 28 octobre à 14 heures, a confié au HuffPost Maroc son avocat marocain Brahim Rachidi. “Nous allons apporter les preuves qu’il n’y a eu ni séquestration ni viol”, indique-t-il au HuffPost Maroc. L’avocat avance que l’on a “tendu un piège à son client” et réfute l'idée selon laquelle il s'agirait d'un "complot".

LIRE AUSSI:

  • Le chanteur marocain Saad Lamjarred arrêté à Paris pour agression sexuelle
  • Affaire Saad Lamjarred: Ses fans invoquent la théorie du complot
  • Saad Lamjarred risque jusqu'à dix ans de prison si l'agression sexuelle est avérée
  • Momo se solidarise avec Saad Lamjarred (VIDÉO)