TUNISIE
24/10/2016 10h:46 CET

La Tunisie n'est pas le pays arabe où il est le plus facile d'être une fille selon une étude

Shahda, 8, stands at the impoverished Zhor neighborhood of Kasserine, where young people have been demonstrating for jobs since last week, January 28, 2016. REUTERS/Zohra Bensemra
Zohra Bensemra / Reuters
Shahda, 8, stands at the impoverished Zhor neighborhood of Kasserine, where young people have been demonstrating for jobs since last week, January 28, 2016. REUTERS/Zohra Bensemra

La Tunisie se classe 33ème sur 144 pays en matière de santé, d'éducation et d'opportunité pour les filles rapporte une étude réalisée par l'ONG britannique Save The Children à l'occasion de la journée internationale des droits de la fille organisée par l'ONU le 11 octobre.

La Tunisie arrive juste derrière les États-Unis (32eme), le Kazakhstan (30eme) ou encore le Belarus (24eme), mais devant des pays comme le Japon (35eme), ou le Mexique (56eme).

Intitulée "Every last girl" ("Aucune fille oubliée"), l'étude prend en considération 5 indicateurs à savoir: le mariage précoce, l'éducation scolaire, la grossesse d'adolescentes, la mortalité maternelle et la proportion de femmes présentes au Parlement.

Si la Tunisie obtient relativement de bons scores en matière de grossesses d'adolescentes et de mariage précoce, elle peut mieux faire en matière d'éducation scolaire des jeunes filles, mais surtout au niveau de la représentativité des femmes au parlement indique le rapport.

child

Au niveau du Maghreb, la Tunisie arrive derrière l'Algérie, 31eme, premier pays arabe et africain du classement. Le Maroc ne figure pas quant à lui dans cette étude.

Les 3 pays où il est plus facile d'être une fille sont les 3 pays scandinaves à savoir la Suède, la Finlande et la Norvège.

Les 3 pires pays pour une fille sont la République Centrafricaine, le Tchad et le Niger indique l'étude, qui d'une façon générale montre que "les pire pays pour les filles sont généralement les pays les plus pauvres".

Cette étude rappelle des chiffres saisissants sur la situation des filles dans le monde: "Toutes les sept secondes, une jeune fille de moins de 15 ans est mariée. Chaque année, 2,5 millions de filles de moins de 16 ans donnent naissance à un enfant".

Selon "Save the Children", cela serait une des principales causes de la mortalité des jeunes filles entre 15 et 19 ans à travers le monde.

Galerie photoLes femmes tunisiennes en chiffres Voyez les images

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.