MAROC
09/10/2016 11h:33 CET | Actualisé 09/10/2016 11h:39 CET

Le CNDH recommande l'aménagement de bureaux temporaires au sein des établissements pénitentiaires

A voter casts his ballot at a polling station in Rabat, Morocco October 7, 2016. REUTERS/Youssef Boudlal
Youssef Boudlal / Reuters
A voter casts his ballot at a polling station in Rabat, Morocco October 7, 2016. REUTERS/Youssef Boudlal

ELECTIONS - Dans le cadre de sa mission d'observation des législatives du 7 octobre, le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) a recommandé au gouvernement d’aménager des bureaux temporaires au sein des établissements pénitentiaires pour inscrire les détenus non frappés d’incapacité de vote sur les listes électorales.

Dans ces recommandations, présenté dimanche à Rabat, lors d'une conférence de presse tenue par le président du CNDH, Driss El Yazami, le Conseil plaide aussi pour la prévision d’une assistance et d’une communication adaptées pour une inscription plus facile des personnes en situation de handicap tout en prévoyant des délais spéciaux pour l’inscription des électeurs résidant dans des zones montagneuses et difficiles d’accès.

Il recommande que les médias audiovisuels publics assurent la traduction de toutes les prestations audiovisuelles électorales dans le langage des signes.

Le conseil a déployé un dispositif de 412 observateurs pour le suivi des différentes étapes de ces échéances.

LIRE AUSSI:

  • Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost Maroc, cliquez ici
  • Chaque jour, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost Maroc
  • Retrouvez-nous sur notre page Facebook
  • Suivez notre fil Twitter