MAROC
26/09/2016 10h:53 CET | Actualisé 26/09/2016 11h:14 CET

Le président du Zamalek Mortada Mansour accuse le Wydad de Casablanca de sorcellerie

ASSOCIATED PRESS
Lawyer and head of a renowned Egyptian soccer club Mortada Mansour speaks during a press conference in Cairo, Egypt, Sunday, April 6, 2014. Mansour said he will run for presidency, the third to officially announce running in a much anticipated race slated to take place May 26 and 27. (AP Photo/Lobna Tarek, El Shorouk) EGYPT OUT

SPORT - En dominant le Zamalek égyptien, samedi au stade Moulay Abdellah à Rabat, le WAC a frôlé l'exploit d'une qualification pour la finale de la Ligue des Champions de la CAF, et sauvé l'honneur après la déconvenue du match aller (défaite à 4-0, ce qui a coûté son poste à l'ancien entraîneur John Toshack).

La performance du Wydad lors du match retour est restée en travers de la gorge du président du club égyptien Mortada Mansour, qui a mis la victoire écrasante du Wydad sur le compte de la... sorcellerie.

LIRE AUSSI: Le Wydad de Casablanca limoge l'entraîneur Toshack

"Il y a quelque chose d'anormal à ce que le Wydad marque cinq buts au match retour alors qu'il a été largement dominé lors du match aller. La performance des joueurs du Zamalek était faible car ils ont joué sous l'effet de la sorcellerie", aurait déclaré Mortada Mansour à la chaîne LTC, rapporte 2M.

Accusant l'arbitre de la rencontre de corruption, le président du club égyptien a appelé la Confédération africaine de football (CAF) à interdire la sorcellerie au même titre que les produits dopants.

Le 119e derby de Casablanca se solde par de violents actes de hooliganisme

LIRE AUSSI: Le Wydad sacré champion du Maroc pour la 18ème fois