MAROC
19/09/2016 06h:10 CET | Actualisé 19/09/2016 06h:12 CET

Non, deux touristes n'ont pas acheté le minbar d'une mosquée de Marrakech à un escroc

Non, deux touristes n'ont pas acheté le minbar d'une mosquée de Marrakech à un escroc
Tim E White
Non, deux touristes n'ont pas acheté le minbar d'une mosquée de Marrakech à un escroc

DÉMENTI - L'information avait été rapportée le 15 septembre par le quotidien Al Massae et reprise par plusieurs sites d'information. Deux touristes auraient acheté le minbar de la mosquée Al Mouassine de l’ancienne médina de Marrakech, datant de la dynastie saâdienne, à un vendeur escroc. Sauf qu'il n'en est rien.

Ce lundi, la préfecture de police de Marrakech a démenti dans un communiqué ces informations qui sont "dénuées de tout fondement". Le communiqué rappelle que des médias prétendaient par ailleurs que les deux touristes avaient insisté pour accéder à la mosquée sous prétexte d’avoir acquis le minbar de son propriétaire, et empêchés par plusieurs habitants de Marrakech, avant d'informer les services de police qui se sont rendus sur les lieux et ont auditionné les touristes.

"Pour éclairer l’opinion publique, la préfecture de police tient à préciser qu’il s’agit de fonctionnaires relevant du ministère de la Culture qui ont été mandatés le 7 septembre courant pour transporter le minbar de la mosquée Mouassine, sise à la médina, à bord d’un camion vers le musée Ibn Saleh, situé aussi à la médina", indique le communiqué.

"Le minbar actuellement en restauration est celui de l’imam et prêcheur de vendredi de la mosquée Mouassine", ajoute la même source, notant que le ministère de la Culture a pris cette mesure en coordination avec les autorités locales, "vu l’importance archéologique et historique de ce minbar".

LIRE AUSSI: