TUNISIE
06/09/2016 12h:45 CET

Tunisie: La Banque mondiale accorde un financement additionnel de 18 millions de dollars pour l'amélioration de la gestion des eaux usées

Tunisian women wash wool in the Medjerda River (also written Majerda), whose water level is low due to low rainfall, on August 21, 2016 in the small town of Testour, located in the north of Tunisia in the Beja province. / AFP / FETHI BELAID        (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images)
FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Tunisian women wash wool in the Medjerda River (also written Majerda), whose water level is low due to low rainfall, on August 21, 2016 in the small town of Testour, located in the north of Tunisia in the Beja province. / AFP / FETHI BELAID (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images)

Le Conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale a approuvé, début Septembre courant, "un financement additionnel d’un montant de 18 millions de dollars (soit 39,7 millions de dinars), destiné à la finalisation d’un système d’évacuation des eaux usées, respectueux de l’environnement dont la mise en place est capitale pour la protection des écosystèmes marins vulnérables du littoral tunisien".

Selon un communiqué, publié sur le site de la Banque Mondiale, "ce nouveau financement, alloué en faveur du Projet d’assainissement de Tunis-Nord, sera consacré à la construction d’un émissaire en mer de six kilomètres qui permettra d’acheminer les eaux usées traitées loin des côtes et d’améliorer ainsi leur dispersion et leur dilution".

"L’amélioration de l’évacuation des eaux usées en Tunisie contribuera considérablement aux efforts entrepris au niveau international pour lutter contre la pollution en Méditerranée; elle profitera aussi à la population tunisienne, qui bénéficiera concrètement d’un environnement plus sain grâce à une meilleure gestion des déchets sur le territoire national", a indiqué Eileen Murray, responsable des opérations de la Banque mondiale pour la Tunisie.

Ce financement additionnel "contribuera à la construction d’infrastructures essentielles, mais aussi au renforcement des capacités institutionnelles et à l’amélioration des systèmes de contrôle de la qualité de l’eau et de surveillance de l’environnement, ainsi qu’à la conception des prochains projets qui seront menés à l’appui du programme national d’amélioration de la gestion des eaux usées" affirmé le communiqué.

Approuvé en juin 2010, la date de clôture du projet d’assainissement de Tunis-Nord est prévue pour la fin de l’année 2019.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.