TUNISIE
29/08/2016 05h:17 CET | Actualisé 29/08/2016 05h:37 CET

Tunisie: Plusieurs coupures de courant intempestives, la STEG pointe du doigt l'humidité, les internautes en colère

TO GO WITH AFP STORY BY KAOUTHER LARBI
A picture taken on November 26, 2015 early in the evening shows closed restaurants on Habib Bourguiba Avenue in the centre of Tunis due to a curfew put in place since the attack against the bus transporting guards from the presidential security that killed 12 people. After nine o'clock in the evening only the Tunisian police can be seen in the deserted streets of the capital since the curfew was put in place. AFP PHOTO / FETHI BELAID / AFP / FETHI BELAID        (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images)
FETHI BELAID via Getty Images
TO GO WITH AFP STORY BY KAOUTHER LARBI A picture taken on November 26, 2015 early in the evening shows closed restaurants on Habib Bourguiba Avenue in the centre of Tunis due to a curfew put in place since the attack against the bus transporting guards from the presidential security that killed 12 people. After nine o'clock in the evening only the Tunisian police can be seen in the deserted streets of the capital since the curfew was put in place. AFP PHOTO / FETHI BELAID / AFP / FETHI BELAID (Photo credit should read FETHI BELAID/AFP/Getty Images)

Plusieurs coupures de courant ont été observées dans la nuit du dimanche au lundi sur le grand Tunis touchant les gouvernorats de l'Ariana, Tunis et Manouba entre autres.

Entre trois et sept coupures ont été remarquées par de nombreuses personnes. Celles-ci ont plongé des quartiers entiers dans le noir total pendant plusieurs dizaines de minutes.

Dans une déclaration accordée à la radio Mosaïque FM, Habib Ben Jemâa, directeur du centre national des mouvements d'énergie à la STEG a indiqué que ces coupures sont dûes à un taux d'humidité élevé durant la nuit de dimanche à lundi: "Le taux d'humidité a dépassé 94%" a t-il affirmé avant d'ajouter: "celle-ci s'est accumulée au niveau des pylônes électriques" expliquant les pannes de courant.

Selon Habib Ben Jemâa, les services techniques de la STEG sont actuellement à pied d'oeuvre pour remédier au problème.

Plusieurs internautes ayant remarqué ces coupures intempestives d'électricité s'en sont pris à la Société Tunisienne de l'électricité et du gaz (STEG).

Légende: "C'est normal ce pays? Après on se demande pourquoi notre industrie va droit dans le mur"

Légende: "A priori la Steg a mal compris le sens du mot "économie"! Elle veut qu'on se lève pour la Tunisie avec une bougie" (en référence au discours du chef du gouvernement Youssef Chahed)

Légende: "Allez, soit vous coupez l'électricité soit non...vous allez tout faire éclater...ça fait une heure que ça dure"

Légende: "Jouez avec les boutons tant que vous voulez mais par pitié ne brûlez pas nos appareils électroménagers dont vous avez passé tout l'été à nous en parler..."

steg

Légende: "Chahed fait bien son job, une coupure d'électricité peut faire gagner des milliers de dinars en quelques minutes.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.