TUNISIE
24/08/2016 11h:15 CET

La grève des stations services reportée au 23 et 24 septembre prochain

Zoubeir Souissi / Reuters
An employee counts money as he fills up a taxi's tank with fuel at a gas station in Tunis March 11, 2013. Protests and strikes planned in Tunisia over the next few weeks will test the government's ability to repair its shaky finances - and may affect its efforts to secure a $1.78 billion loan from the International Monetary Fund. Last week authorities raised most fuel prices for the second time in six months, lifting petrol prices at the pump by 6.8 percent. Taxes on alcohol increased this month, and several weeks ago the state-controlled milk price rose. Picture taken March 11, 2013. To match Mideast Money TUNISIA-SUBSIDIES/ REUTERS/Zoubeir Souissi (TUNISIA - Tags: BUSINESS POLITICS ENERGY)

Initialement prévue pour le 26 et 27 août, la grève des stations services a été reportée au 23 et 24 septembre comme l'a affirmé le secrétaire général adjoint de l'UGTT, Belgacem Ayari à la radio Mosaïque FM.

Après une réunion tenue entre la centrale syndicale et les représentants de la Chambre Nationale des Gérants et Propriétaires des stations-services, la décision a été prise de reporter cette grève "afin de donner une chance à ce que le dialogue s'installe" avec le ministère de l'Industrie et du commerce et le ministère des Finances.

En effet, le grief porté au ministère concerne la non signature de l’accord relatif à l’augmentation des salaires au titre de l’année 2015 malgré un accord trouvé lors de précédentes négociations.

Belgacem Ayari a en outre indiqué faire porter toute responsabilité aux ministères de l'Industrie, du Commerce et des Finances si une solution n'était pas trouvée avec les professionnels du secteur d'ici le 23 septembre prochain.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.