TUNISIE
15/08/2016 05h:17 CET

Fermeture des frontières entre la Tunisie et l'Algérie, le ministère des Affaires Étrangères dément

People holding Algerian flags and Tunisian flags march down a boulevard near the Bardo museum, during a ceremonial reopening of the museum in Tunis March 24, 2015. The museum held a ceremonial reopening on Tuesday a week after gunmen claiming alliance with Islamic State killed 20 foreign tourists in an attack aimed at wrecking the country's vital tourism industry. Several thousand Tunisians and foreign visitors to an international forum also marched in the capital Tunis to show solidarity with the Bardo victims who included Japanese, Spanish, Italians and Colombians. REUTERS/Anis Mili
Anis Mili / Reuters
People holding Algerian flags and Tunisian flags march down a boulevard near the Bardo museum, during a ceremonial reopening of the museum in Tunis March 24, 2015. The museum held a ceremonial reopening on Tuesday a week after gunmen claiming alliance with Islamic State killed 20 foreign tourists in an attack aimed at wrecking the country's vital tourism industry. Several thousand Tunisians and foreign visitors to an international forum also marched in the capital Tunis to show solidarity with the Bardo victims who included Japanese, Spanish, Italians and Colombians. REUTERS/Anis Mili

Le ministère des Affaires étrangères a nié la fermeture dimanche par les autorités algériennes du point de passage frontalier au niveau de Sakiet Sidi Youssef (gouvernorat du Kef).

La circulation des véhicules a été bloquée pour une courte durée suite à un mouvement de protestation mené par des citoyens algériens pour protester contre l'application d’une taxe d’entrée en Tunisie de 30 dinars, a indiqué à l'agence TAP, le directeur de l'information au ministère des Affaires étrangères Naoufel Labidi.

La circulation a été rétablie dès 10H30 dimanche, a-t-il assuré.

Les autorités tunisiennes et algériennes mènent des négociations permanentes pour faciliter l'entrée des touristes algériens sur le sol tunisien, a-t-il ajouté.

Plus tôt dans la journée de dimanche, des médias ont rapporté une information selon laquelle les autorités algériennes ont fermé le point de passage frontalier au niveau de Sakiet Sidi Youssef à la circulation des véhicules en protestation contre l'imposition d'une taxe d'entrée aux algériens motorisés.

Au cours de ces derniers jours, un grand nombre d’Algériens sont entrés en Tunisie via le poste frontalier de Sakiet Sidi Youssef pour y passer les vacances estivales.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.