MAROC
11/08/2016 05h:57 CET | Actualisé 11/08/2016 05h:57 CET

Un vol Nador-Bruxelles d'Air Arabia dérouté pour débarquer une passagère qui s'était ébouillantée

Reuters
Le vol Nador-Bruxelles d’Air Arabia n’a pas été dérouté à cause d’une alerte à la bombe

TRANSPORT AÉRIEN - Un avion de la compagnie Air Arabia Maroc reliant Nador à Bruxelles a atterri, mercredi 10 août au soir à Toulouse, pour débarquer une passagère qui s’était brûlée avec de l’eau chaude, a appris la MAP de source aéroportuaire.

La victime a été admise dans un hôpital toulousain après que l’appareil s’est posé à l’aéroport de la ville vers 18h00. L'avion a ensuite pu reprendre son chemin vers Bruxelles une heure plus tard, ajoute la même source, démentant l'information selon laquelle ce vol avait dû être dérouté suite à une alerte à la bombe.

La presse étrangère rapportait en effet, mardi 9 août, que deux alertes à la bombe avaient été signalées dans deux vols se dirigeant vers l’aéroport de Bruxelles-Zaventem. Le premier vol qui provenait d’Oslo (Norvège) a pu atterrir sans encombres après avoir reçu l’alerte 20 minutes avant l’atterrissage, selon l'Express. Les passagers qu’il transportait ont été débarqués en sécurité.

Le second vol signalé par le VRT (service public de radiodiffusion flamand) comme étant celui de Air Arabia dérouté sur Toulouse, provenait en fait de Stockholm et a pu atterrir sans danger.

LIRE AUSSI: