TUNISIE
09/08/2016 14h:12 CET

Le gouverneur de la Banque Centrale Tunisienne multiplie son salaire par 5 selon Moez Joudi

Tunisia's Central Bank governor Chedly Ayari speaks during a round table event on advancing Tunisia's economic transition, organised by the World Economic Forum in Tunis December 6, 2012. REUTERS/Zoubeir Souissi (TUNISIA - Tags: BUSINESS POLITICS)
Zoubeir Souissi / Reuters
Tunisia's Central Bank governor Chedly Ayari speaks during a round table event on advancing Tunisia's economic transition, organised by the World Economic Forum in Tunis December 6, 2012. REUTERS/Zoubeir Souissi (TUNISIA - Tags: BUSINESS POLITICS)

Dans une publication partagée à travers le réseau social Facebook, l'expert en économie et président de l'association tunisienne de la gouvernance (ATG) Moez Joudi a affirmé que le gouverneur de la Banque Centrale Tunisienne Chedly Ayari vient de quintupler son salaire qui aurait atteint 28.000 dinars.

Idem pour le vice-gouverneur Mohamed Rekik indique Moez Joudi dont le salaire atteindrait 24.000 dinars par mois.

Ce dernier dénonce un "diktat" imposé par Chedly Ayari à un conseil d'administration qui lui est "inféodé" afin de "valider des décisions qui vont dans son intérêt propre".

Dans une déclaration accordée au site réalités, Moez Joudi a indiqué que Chedly Ayari touchait un salaire de ministres soit près de 4.500 dinars par mois. Dénonçant une augmentation "scandaleuse", celui-ci réclame l'ouverture d'une enquête, affirmant qu'il s'agit d' "un semblant de détournement de fonds".

Contactée par le HuffPost Tunisie, la Banque Centrale n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.