TUNISIE
02/08/2016 18h:13 CET | Actualisé 03/08/2016 03h:46 CET

Le prix Nobel égyptien Ahmed Zewail n'est plus

Egyptian-American Nobel chemistry laureate Ahmed Zewail gestures to reporters in Cairo, Feb. 4, 2002. In a new autobiography called "Voyage Through Time...Walks of Life to the Nobel Prize," Zewail narrates his journey from a small village on the west bank of the Nile Delta to the California Institute of Technology. He teaches physics and chemistry there now and directs the Laboratory for Molecular Sciences. (AP Photo/Mahmoud Nour Eddin)
ASSOCIATED PRESS
Egyptian-American Nobel chemistry laureate Ahmed Zewail gestures to reporters in Cairo, Feb. 4, 2002. In a new autobiography called "Voyage Through Time...Walks of Life to the Nobel Prize," Zewail narrates his journey from a small village on the west bank of the Nile Delta to the California Institute of Technology. He teaches physics and chemistry there now and directs the Laboratory for Molecular Sciences. (AP Photo/Mahmoud Nour Eddin)

Ahmed Zewail, prix Nobel égyptien est décédé mardi 2 août aux Etats-Unis a rapporté Reuters.

Mort à l'âge de 70 ans, Zewail a remporté le prix Nobel en 1999 pour ses études des états de transition d'une réaction chimique à l'aide de la spectroscopie à la femtoseconde.

Ahmed Zewail est le premier à avoir montré comment l’étude des réactions chimiques pouvait être réalisée grâce à des flashs lasers extrêmement brefs (picosecondes puis femtosecondes), à l'aide d'un laser décrit comme "l'appareil photo le plus rapide du monde".

Le chercheur a réussi à montrer comment se faisaient les liaisons chimiques à l'échelle de quelques femtosecondes, soit un millionième de milliardième de seconde. L'appareil mis au point permet de voir les mouvements des atomes, ce qui ouvre la possibilité de comprendre leur comportement et de probablement contrôler le résultat de leurs réactions.

Le défunt s'est rendu en Tunisie en 2012 et s'est entretenu avec Hamadi Jebai lorsqu'il était chef du gouvernement provisoire à la Kasbah.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.