TUNISIE
15/07/2016 12h:13 CET | Actualisé 15/07/2016 12h:16 CET

L'auteur de l'attentat de Nice allait rentrer en Tunisie dans deux jours selon son frère

People stand next to covered bodies in the early hours of Friday, July 15, 2016, on the Promenade des Anglais in Nice, southern France.  France has been stunned again as a large white truck killed many people after it mowed through a crowd of revelers gathered for a Bastille Day fireworks display late Thursday evening, in the Riviera city of Nice. (AP Photo)
ASSOCIATED PRESS
People stand next to covered bodies in the early hours of Friday, July 15, 2016, on the Promenade des Anglais in Nice, southern France. France has been stunned again as a large white truck killed many people after it mowed through a crowd of revelers gathered for a Bastille Day fireworks display late Thursday evening, in the Riviera city of Nice. (AP Photo)

Le frère de l’auteur de l’attentat de Nice, Mohamed Salmen Ben Mohamed Lahouaiej Bouhlel, a exprimé son étonnement quant à l’acte commis par son frère , jeudi 14 juillet 2016 à Nice.

Dans une déclaration accordée à Radio Jawhara FM, ce dernier explique que toute la famille est choquée par la nouvelle et assure qu’aucune source officielle ne les a contacté pour confirmer l’information.

"Mon frère n’a aucune appartenance à un groupe ou autre, il ne priait pas, ne faisait pas le Ramadan... les photos qu’on voit sur les réseaux sociaux ne sont pas de lui" a-t-il fait savoir sur les ondes de la même radio avant d'ajouter: "il nous a appelé pour nous annoncer qu’il rentrait au pays dans deux jours pour fêter la circoncision de son fils", renchérit il.

Un journaliste de la même radio a affirmé que la famille de l’auteur les a menacé à l’arme blanche, lui et ses collègues qui se sont déplacés au domicile du suspect.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.