TUNISIE
14/07/2016 08h:20 CET

Une base de renseignement de l'OTAN en Tunisie? Les Affaires étrangères et la Défense démentent

ASSOCIATED PRESS
U.S President Barack Obama, center, tours the USS Ross with Commander Russell Caldwell, captain of the USS Ross, right, at Naval Station Rota in Cadiz, Spain, Sunday, July 10, 2016. Obama made a brief visit to Madrid and Naval Station Rota before heading back to Washington following the NATO Summit in Warsaw, Poland. (AP Photo/Susan Walsh)

DÉFENSE- Les ministères de la Défense et des Affaires étrangères ont démenti, jeudi le 14 juillet, la déclaration des dirigeants des pays de l'OTAN qui ont annoncé leur projet d'installer une base de renseignement en Tunisie.

LIRE AUSSI: Une base de renseignements de l'OTAN bientôt en Tunisie?

Le projet consiste, selon M. Stoltenberg, Secrétaire Général de l'organisation, à un plan de création d'un "centre de fusionnement du renseignement" en Tunisie et également l'idée de "fournir un soutien aux forces d'opérations spéciales tunisiennes", sans mettre en avant les modalités d'exécution de ce plan.

Le ministère de la Défense a réagi à cette déclaration, via un communiqué publié jeudi 14 juillet, affirmant que l'État tunisien dispose de son propre centre de fusionnement du renseignement, créé dans le cadre de la restructuration des services de renseignements.

Le communiqué ne nie pas pourtant l'existence d'une collaboration entre les services tunisiens et l'OTAN en la matière pour profiter de leur expérience à travers la formation de militaires tunisiens, chargés de la collecte, de l'analyse et de la diffusion des renseignements en matière de lutte anti-terroriste.

Une déclaration confirmée par le ministre des Affaires étrangères, Khmaies Jhinaoui qui dément catégoriquement l'existence d'une base de renseignement de l'OTAN en Tunisie, tout en revenant sur la coopération avec eux, évoquée par le communiqué de la Défense, a rapporté Jawhara Fm.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.