MAROC
14/07/2016 13h:34 CET | Actualisé 14/07/2016 13h:36 CET

Abrogation de l'article 222: Vous avez donné votre avis, voici les résultats de notre sondage

Rafael Marchante / Reuters
Abrogation de l'article 222: Vous avez donné votre avis, voici les résultats de notre sondage

JEÛNE - Jamais l'article 222 n'aura autant fait parler de lui. Lors du dernier mois de ramadan, plusieurs personnes ont été arrêtées pour avoir enfreint cet article du Code pénal marocain, suscitant de vives réactions.

Faut-il abroger cet article qui punit d'un à six mois d'emprisonnement et d'une amende de 200 à 500 dirhams quiconque "notoirement connu pour son appartenance à la religion musulmane, rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le temps du ramadan, sans motif admis par cette religion", comme le réclament de nombreuses associations prônant la liberté individuelle?

Afin de recueillir l'avis de nos lecteurs, nous avons publié le 22 juin dernier un sondage les invitant à se prononcer sur le sujet. Et le constat est sans appel: sur 3760 votants, 79% se sont déclarés en faveur de l'abrogation de l'article 222, tandis que les 21% restant ont voté contre.

LIRE AUSSI:

Les traditions culinaires marocaines du ramadan selon les régions