MAROC
29/06/2016 14h:57 CET | Actualisé 29/06/2016 15h:41 CET

Antiterrorisme: Le Maroc voudrait monter une cellule avec la France, l'Espagne et la Belgique

Antiterrorisme: Le Maroc voudrait monter une cellule avec la France, l'Espagne et la Belgique

ANTITERRORISME - Le Maroc souhaiterait accentuer sa coopération avec le Belgique, la France et l'Espagne en matière d'antiterrorisme. C'est une information révélée par le journal Ahdath al Maghribia qui explique que Rabat voudrait ainsi capitaliser sur son efficacité sur le front de la lutte antiterroriste.

Le but de cette cellule serait donc d'empêcher d'éventuels projets d'attentats et de faciliter le démantèlement de groupes de partisans de Daech qui opèrent dans ces quatre pays.

De son côté, l'agence de presse espagnole EFE a contacté des sources proches de la police espagnole à ce sujet. Ces dernières auraient déclaré ne pas être au courant de ce projet, sans pour autant mettre en doute la véracité de l'information. Il est en effet très fréquent que le royaume collabore avec les services de renseignement de ces trois États.

En plus d'effectuer de nombreux démantèlements de cellules terroristes sur le sol chérifien, les renseignements marocains ont apporté à plusieurs reprises des informations à des pays européens au sujet de projets terroristes.

Le Maroc avait par exemple aidé à localiser Abdelhamid Abaaoud, cerveau des attentats de Paris. Ce qui avait permis aux policiers français de traquer le terroriste qui avait été tué lors d'un assaut à Saint-Denis, dans la banlieue parisienne.

LIRE AUSSI:

Qu'est-ce que Daech?