TUNISIE
26/06/2016 09h:30 CET

La STEG appelle les Tunisiens à ne plus utiliser les sèches-cheveux et les fers à repasser entre 11h et 15h

TO GO WITH STORY BY CHRISTIAN GAUVRY 
This picture taken on April 2, 2014 at the 'Le Mee Atelier' manufacturing company shows an employee ironing a tricolour mayor sash in Saint-Gregoire, near Rennes, western France.  In France, there are five or six companies that manufacture 100 percent made-in-France tricolour sashes for mayors and their deputies, and they are doubling efforts to fulfill demands after the mayoral elections. AFP PHOTO / JEAN-SEBASTIEN EVRARD        (Photo credit should read JEAN-SEBASTIEN EVRARD/AFP/Getty Images)
JEAN-SEBASTIEN EVRARD via Getty Images
TO GO WITH STORY BY CHRISTIAN GAUVRY This picture taken on April 2, 2014 at the 'Le Mee Atelier' manufacturing company shows an employee ironing a tricolour mayor sash in Saint-Gregoire, near Rennes, western France. In France, there are five or six companies that manufacture 100 percent made-in-France tricolour sashes for mayors and their deputies, and they are doubling efforts to fulfill demands after the mayoral elections. AFP PHOTO / JEAN-SEBASTIEN EVRARD (Photo credit should read JEAN-SEBASTIEN EVRARD/AFP/Getty Images)

La Société Tunisienne d'Électricité et du Gaz (STEG) a appelé les citoyens tunisiens à ne plus utiliser les sèches-cheveux et les fers à repasser entre 11h et 15h.

Pour ce faire "une campagne de sensibilisation a été mise en place diffusée à la télévision, dans différents journaux et à la radio" a indiqué le Président-Directeur Général de la STEG, Omar Béchir à la radio Shems Fm.

Cette campagne de sensibilisation a pour but d'inciter les citoyens à économiser l'énergie, a-t-il affirmé.

"Cette campagne vise à ne plus utiliser les sèches cheveux, les fers à repasser et les équipements électroménagers entre 11h et 15h, car c'est l'horaire du pic de consommation d'énergie" a déclaré Omar Béchir, rappelant que durant cet horaire "3900 Mégawatts étaient utilisés sur une capacité de production 3916 Mégawatts".

Intervenant, le vendredi 24 juin, lors d'une conférence de presse, Omar Béchir a, en outre, affirmé qu' "aucune augmentation des tarifs" n'était envisagée malgré "un déficit de 950 millions de dinars".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.