MAROC
07/06/2016 07h:58 CET | Actualisé 07/06/2016 07h:58 CET

Le Conservatoire national des arts et métiers veut conquérir d'autres villes du Maroc

Le Conservatoire national des arts et métiers veut conquérir d'autres villes du Maroc
DR
Le Conservatoire national des arts et métiers veut conquérir d'autres villes du Maroc

FORMATION - Sept ans après son implantation au Maroc, le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) poursuit son expansion dans le royaume. Classée "grand établissement", l’école de formation a passé plusieurs accords de partenariats avec les institutions marocaines qui lui ont permis de mettre sur pied des formations dans plusieurs universités ou grandes écoles marocaines à Casablanca, Rabat, Fès ou encore Tétouan.

L’établissement de formation a tissé un réseau de 250 professeurs, tous Marocains, qui lui permettent de délivrer une moyenne de 150 diplômes certifiés. Le Cnam compte désormais se tourner vers le sud du Maroc pour agréer des formations dans des universités, écoles ou centres de formation à Settat, Marrakech et Agadir.

Pour l’heure, le Cnam dispose d’un catalogue de 1.500 formations réparties en 350 métiers. La moyenne d’âge des personnes formées sous la certification Cnam est de 35 ans puisque les formations sont majoritairement proposées à des personnes ayant cinq ou six ans d’expérience dans les entreprises ou les administrations marocaines et qui souhaitent évoluer. Les formations Cnam sont également ouvertes aux salariés, demandeurs d’emplois et aux créateurs d’entreprises.

LIRE AUSSI:

  • Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost Maroc, cliquez ici
  • Chaque jour, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost Maroc
  • Retrouvez-nous sur notre page Facebook
  • Suivez notre fil Twitter