TUNISIE
03/06/2016 08h:40 CET | Actualisé 03/06/2016 09h:45 CET

Un poème de Sghaier Ouled Ahmed récité par l'ambassadeur US en Tunisie lors de la fête de l'indépendance américaine (VIDÉO)

Lors de l'anniversaire de la fête de l'indépendance américaine, organisée le mercredi 1er juin à l'ambassade des États-Unis en Tunisie, l'ambassadeur des USA en Tunisie, Daniel Rubinstein a décidé de rendre hommage à Sghaier Ouled Ahmed, en y récitant un vers d'un de ses poèmes.

Après avoir rendu hommage au poète "qui a porté haut l'étendard tunisien" et "qui représente ce qu'il y a de mieux en Tunisie", l'ambassadeur américain a commencé à réciter en arabe, le fameux poème: "أحب البلاد كم لا يحبها أحد " ("J'aime le pays comme personne ne peut l'aimer").

Après cet hommage, Daniel Rubinstein a appelé la jeunesse tunisienne à plus de mesures affirmant qu' "ils sont entrain de découvrir que la démocratie n'est pas un sprint, mais un marathon" avant de rappeler qu' "aux États-Unis, nous avons dû travailler sur notre démocratie pendant 240 ans et nous continuons toujours d'y travailler".

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.