MAROC
03/06/2016 06h:23 CET | Actualisé 03/06/2016 07h:09 CET

L'Office chérifien des phosphates ouvre une filiale à Genève

DR
L'OCP a désormais une filiale à Genève

BUSINESS - L'Office chérifien des phosphates vient d'ouvrir, dans la plus grande discrétion, une filiale à Genève sous le nom de Saftco, enregistrée au registre du commerce suisse le 30 mai.

La nouvelle entité a officiellement pour but le "négoce de matières premières y compris, et sans être limitatif, le phosphate, l'engrais et les produits chimiques", lit-on sur le registre du commerce et de l'information économique suisse.

ocp genève

La présidence a été confiée au polytechnicien Tarik Choho, l'un des quatre co-directeurs de l'Office chérifien des phosphates, débauché en 2015 du français Areva, avant d'être nommé en février directeur général de l'OCP Africa.

Selon le Quotidien de l'agence économique et financière à Genève (Agefi), ce natif du Rif participera le 6 juin à Genève à une rencontre consacrée à "l'importance de la transformation agricole dans la création d'emplois en Afrique".

L'office dirigé par Mostafa Terrab avait justement inauguré, en février dernier à Jorf Lasfar, un complexe d'engrais de 5,3 milliards de dirhams dénommé "Africa fertilizer complex" et destiné aux marchés africains.

Détenu à 95% par l'Etat marocain, le groupe OCP a réalisé au premier trimestre de 2016 un chiffre d'affaires de 10,33 milliards de dirhams, contre 10,91 milliards de dirhams une année auparavant.

LIRE AUSSI:

Ces Marocains à la conquête de l'Afrique