MAROC
02/06/2016 07h:42 CET | Actualisé 02/06/2016 07h:50 CET

Scandale de la chicha: Le deux poids deux mesures de la fédération marocaine de football

Scandale de la chicha: Le deux poids deux mesures de la fédération marocaine de football
DR
Scandale de la chicha: Le deux poids deux mesures de la fédération marocaine de football

POLÉMIQUE - La Fédération royale marocaine de football (FRMF) remet de l’ordre dans la tanière des Lions de l’Atlas. Après l’éclatement du scandale de la chicha dans les rangs de la sélection marocaine, l’instance qui gère le football au royaume a décidé du renvoi du défenseur de l’Olympique Lyonnais (OL), Fahd Moufi et du milieu de terrain du Stade Levallois, Hugo Boumous, indique-t-elle dans un communiqué. Le couperet de la sanction est tombé après la diffusion d’une vidéo sur les réseaux sociaux où les deux joueurs fumaient la chicha dans leur chambre.

En revanche, pas de sanction pour le capitaine de la sélection Mehdi Benatia et l'attaquant Youssef El Arabi, pourtant immortalisés sur des clichés avec le narguilé. Le communiqué de la FRMF explique cette "clémence" par une prise de position d’Hervé Renard niant que les photos aient été prises lors du stage des Lions. Les photos dateraient de la période du match amical contre le Togo et auraient été prises pendant un jour de repos.

Pourquoi réprimander des joueurs pour une faute passée? Il semble ici que la carrure du joueur détermine l’étendue des sanctions prises à l’encontre des fautifs. En dépit des excuses présentées par Fahd Moufi et Hugo Boumous, ils ont quitté l'équipe alors que des mastodontes comme Benatia et Arabi y restent. A quelques heures du match contre la Libye comptant pour la CAN 2017, le deux poids deux mesures de la fédération est criant.

LIRE AUSSI:

  • Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost Maroc, cliquez ici
  • Chaque jour, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost Maroc
  • Retrouvez-nous sur notre page Facebook
  • Suivez notre fil Twitter