MAROC
01/06/2016 14h:17 CET | Actualisé 01/06/2016 14h:17 CET

Aziz Rabbah: "La pollution générée par le transport maritime peut s'avérer plus dangereuse que celle du transport routier"

DR

POLLUTION - La phrase est du ministre de l'Equipement, du transport et de la logistique Aziz Rabbah. Dans une allocution lue en son nom lors d'une rencontre initiée, mercredi, par l’Association marocaine de droit maritime et aérien (AMDMA) sur "la pollution atmosphérique en milieu aérien et maritime", Aziz Rabbah a souligné que les navires marchands comme les bateaux de croisière utilisent essentiellement comme carburant un fioul lourd, qui émet de grandes quantités de particules fines, d'oxyde d'azote, et surtout, de l'oxyde de soufre.

"Ce polluant est l'un des principaux facteurs à l'origine du problème d'acidification des eaux marines, et par conséquent des pluies et se révèle très toxique pour la santé humaine", a-t-il déclaré, d'où le fait que "la pollution générée par le transport maritime peut s'avérer plus dangereuse que celle du transport routier".

S'il n'a pas parlé des solutions –s'il y en a– que compte mettre en oeuvre le Maroc pour réduire la pollution maritime, le ministre a indiqué que le Maroc a adopté les instruments et les mécanismes mis en place par l'Organisation maritime internationale, à savoir les systèmes de certification et les inspections des navires.

LIRE AUSSI: