TUNISIE
20/05/2016 06h:54 CET | Actualisé 20/05/2016 10h:54 CET

Tunisie: Pour Béji Caid Essebsi, l'islam politique n'a pas d'avenir en Tunisie

Facebook de la présidence

POLITIQUE- Après Rached Ghannouchi, c'est au tour du président de la République, Béji Caid Essebsi de livrer sa vision de l’islam politique: "Je suis contre l'islam politique", a-t-il déclaré lors d'une rencontre avec les médias qataris en marge de sa visite au Qatar.

Avant d'ajouter que l'islam politique"n’a pas d’avenir en Tunisie".

"Ceux qui voulaient l’appliquer comme système de gouvernance en Tunisie ont échoué", a renchéri le président de la République.

LIRE AUSSI:Tunisie - Congrès: Le parti Ennahdha ou le changement dans la constance

Faisant allusion au soutien du Qatar au parti Ennahdha, il avance: "L’Etat du Qatar a soutenu la Tunisie et non pas une famille politique bien précise. Celui qui dit le contraire se trompe".

Caid Essebsi insiste par ailleurs sur la nécessité de soutenir la Tunisie dans sa lutte contre le terrorisme: " La Tunisie accepte toute aide de la part de tous les Etats dans le cadre de la lutte contre le terrorisme sans être assortie de conditions politiques".

LIRE AUSSI:

Tunisie: Quels sont les trois points à relever de l'interview de Rached Ghannouchi au journal "Le Monde"?

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.