MAROC
16/05/2016 07h:12 CET | Actualisé 16/05/2016 07h:35 CET

Nouvelle grève annoncée des médecins du public

Les médecins marocains en grève (archives)
DR
Les médecins marocains en grève (archives)

SANTÉ- Cinq ans après la "Marche blanche" de 2011, Les médecins du secteur public appellent à une grève nationale le 25 mai prochain pour protester contre le “retard que prend la réforme du secteur“.

L’appel a été lancé ce lundi par le Syndicat indépendant des médecins du secteur public (SIMSP) et concerne tous les services, sauf ceux des urgences et de la réanimation. Les chirurgiens dentistes et les pharmaciens sont également visés.

Un sit-in est aussi prévu le même jour, à partir de 10h00, devant le siège du ministère de la Santé à Rabat. Il sera suivi par une conférence de presse à midi, indique le SIMSP dans un communiqué.

Le syndicat appelle également à une "grève des cachets", du 23 au 27 mai prochains, ainsi qu’au port des brassards noirs dans l’ensemble des établissements de santé du royaume.

A travers cette marche, les blouses blanches du secteur public veulent faire savoir qu’ils ne reviendront pas sur l’ensemble des revendications exprimées auparavant. C’est aussi une façon de "maintenir la pression pour mettre en oeuvre ce qui avait été convenu avec le ministère de la Santé le 21 décembre dernier", ajoute le communiqué.

Il s’agit notamment de revoir à la hausse les salaires des médecins résidents et internes et de mettre à niveau les équipements et matériels des centres hospitaliers. Pour l'instant, le ministère de la Santé n'a pas réagi à cet appel qui risque de paralyser, une fois de plus, les centres hospitaliers publics.

LIRE AUSSI:

Galerie photo SOS hôpitaux marocains en détresse Voyez les images