MAROC
13/05/2016 07h:20 CET | Actualisé 13/05/2016 07h:22 CET

Des derviches tourneurs à Fès (PHOTOS)

MUSIQUE - La capitale spirituelle a pris des couleurs turques hier soir. Deux grandes traditions musicales soufies se sont rencontrées, jeudi 12 mai, au Festival de Fès des musiques sacrées.

Le musicien fassi Mohammed Briouel, maître de la musique arabo-andalouse, s'est produit avec des derviches tourneurs Mevlevi en provenance d'Istanbul, pour rendre un hommage simultané à Djalal Eddine Rûmi, poète mystique persan qui a influencé le soufisme, et à la cérémonie du samaâ, tradition soufie pratiquée en Turquie et jusqu'au Maghreb par de nombreuses confréries.

Les derviches tourneurs, dont le tournoiement symbolise la rotation des astres et des étoiles, ont la main droite dirigée vers le ciel et la main gauche vers la terre, pour se faire les "passeurs de la grâce divine".

Festival de Fès des musiques sacrées du monde (12 mai 2016)

LIRE AUSSI:

  • Pour suivre les dernières actualités en direct sur Le HuffPost Maroc, cliquez ici
  • Chaque jour, recevez gratuitement la newsletter du HuffPost Maroc
  • Retrouvez-nous sur notre page Facebook
  • Suivez notre fil Twitter