TUNISIE
07/05/2016 14h:49 CET

1,4 million de dinars pour l'Instance nationale de lutte contre la corruption présidée par Chawki Tabib

TAP
Chawki Tabib, président de l'Instance nationale de lutte contre la corruption

CORRUPTION - Chawki Tabib, le président de l'Instance nationale de lutte contre la corruption, qui réclamait depuis sa nomination davantage de fonds pour sa mission, a eu - partiellement - gain de cause. Le gouvernement a ajouté 1,4 million de dinars à l’Instance nationale de lutte contre la corruption, rapporte un communiqué de la présidence du gouvernement paru vendredi 6 mai.

Créée en 2011, l’Instance de lutte contre la corruption est présidée par Chawki Tabib depuis janvier. Chawki Tabib a depuis fait un plaidoyer insistant pour obtenir davantage de moyens financiers, demandant 6,5 millions de dinars pour l'exercice 2016 afin de mener à bien sa mission.

Par ailleurs, l'Instance de lutte contre la corruption participera à partir de lundi 9 mai à une série de rencontres itinérantes dans le cadre d'une "consultation nationale participative sur le projet de loi fondamentale de l’Instance de la bonne gouvernance et de lutte contre la corruption", relève L'Economiste maghrébin.

LIRE AUSSI:

  • Tunisie: Le président de l'Instance nationale de lutte contre la corruption réclame des aides pour lutter contre "la hausse de la corruption"

  • Tunisie: (Re)lancement d'un site pour dénoncer les dépassements dans l'administration publique

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.