MAROC
02/05/2016 07h:52 CET | Actualisé 02/05/2016 07h:52 CET

Yasmina Khadra et Tahar Benjelloun au Salon international de Tanger des livres et des arts

Eric Cabanis/ Sipa
Yasmina Khadra et Tahar Benjelloun à Tanger

CULTURE - Deux figures maghrébines du monde des lettres seront à l'honneur au Salon international de Tanger des livres et des arts (SITLA) qui se tient du 4 au 8 mai dans la ville du détroit. Le Marocain Tahar Ben Jelloun et l'Algérien Yasmina Khadra rencontreront leur public lors la 20e édition du grand rendez-vous des amateurs de lettres à Tanger.

Tahar Benjelloun animera notamment une conférence le 4 mai à 18 heures au Palais des institutions italiennes sur le thème "Pourquoi Tanger est une ville romanesque?". Tanger, ville cosmopolite que l'auteur goncourisé connait si bien, et qui constitue la toile de fond de trois de ses ouvrages: Beckett et Genet, un thé à Tanger, Jour de silence à Tanger, et Partir.

Lors de cette rencontre, Ben Jelloun reviendra sûrement sur son dernier roman, Le mariage de plaisir, paru aux éditions Gallimard et dont l'intrigue tourne autour des contrats de mariage à durée limitée "autorisé par l’islam aux croyants partant pour un long voyage.

Le lendemain dès 18 heures 30, Yasmina Khadra, dont la trilogie Les Hirondelles de Kaboul, L'Attentat et Les Sirènes de Bagdad a largement contribué à sa renommée, rencontrera son public. Mohammed Moulessehoul, de son vrai nom, reviendra entre autres sur les dernières heures du colonnel Kadhafi, thème de son dernier livre La dernière nuit du rais paru aux éditions Julliard. Et pour les lecteurs de Khadra qui n'ont pas la possibilité de se déplacer à Tanger, notez qu'il sera également présent à l'institut français de Casablanca le 7 mai à 17 heures 30.

LIRE AUSSI:

Les 7 livres marocains à lire à tout prix