TUNISIE
22/04/2016 08h:54 CET | Actualisé 22/04/2016 09h:07 CET

En Tunisie, trois commerces interdits aux homosexuels épinglés par l'association Shams

Shams

HOMOSEXUALITE - Trois commerces de Tunis affichent sur leur devanture des messages interdisant l'accès aux homosexuels, selon l'association de défense des minorités sexuelles Shams qui a publié sur sa page Facebook ce vendredi 22 avril des photos de ces messages homophobes (l'un d'entre eux interdisant également l'entrée aux athées).

Ces publications ont semé un certain émoi sur les réseaux sociaux.

Ahmed Ben Amor, vice-président de l'association Shams, indique au HuffPost Tunisie avoir été vérifier sur place l'affichage de ces messages jeudi 21 avril au soir. "C'est un internaute qui nous a envoyé la photo pour le restaurant, situé dans le quartier de l'Aouina, tandis que les photos du publinet - situé à Hay Tahrir - et de l'épicerie - à Hay Ennasr - ont été publiées par les commerçants eux-même", explique-t-il.

Par ailleurs, un chauffeur de taxi de Kairouan aurait ajouté selon Sabra FM un message imprimé à l'arrière de sa voiture pour indiquer que ses courses sont interdites aux homosexuels.

Ce type de discrimination quant au droit d'accéder à un commerce est interdit par l'article 24 de la loi n°64 de 1991 sur la concurrence et les prix, signale notamment Ahmed Ben Amor, qui indique que l'association Shams va "lancer un appel au boycott pour exercer une pression" sur ces commerces.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Retrouvez les articles du HuffPost Maghreb sur notre page Facebook.