MAROC
22/04/2016 14h:17 CET | Actualisé 22/04/2016 14h:17 CET

Le Maroc et la Belgique renforcent leur coopération en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc et la Belgique renforcent leur coopération en matière de lutte antiterroriste
Le Maroc et la Belgique renforcent leur coopération en matière de lutte antiterroriste

COOPÉRATION - La Chambre des représentants de Belgique a adopté jeudi à une large majorité un projet de loi portant assentiment à la Convention de coopération entre le Maroc et la Belgique en matière de lutte contre la criminalité organisée et le terrorisme.

Ce qui explique, en partie, la visite de travail du ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad et du directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire, Abdellatif Hammouchi, ce vendredi à Bruxelles.

Ainsi, dans cette convention signée en février 2014 à Bruxelles, le Maroc et la Belgique s’engagent à collaborer le plus largement possible et à se porter mutuellement assistance en matière de lutte contre la criminalité organisée et le terrorisme.

Échange d'informations

Aux termes de la convention, la coopération se rapporte dans un premier temps à l’échange d’informations qui doit toujours avoir lieu dans le respect du droit national et international, en particulier en ce qui concerne la protection des données à caractère personnel.

Elle permet aussi de se prêter une assistance technique, d’échanger des expériences pratiques et de coopérer dans le domaine de la formation.

Une coopération qui s'est déjà avérée efficace

‘’C'est particulièrement important, d'autant que les opérations d'échange d'informations, notamment avec le Maroc, ont déjà permis de faire progresser un certain nombre d'enquêtes de manière efficace’’, a indiqué le vice-premier ministre et ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, rapporte la MAP.

Avant son passage en plénière, le projet de loi avait été approuvé par la Commission des relations extérieures à la chambre des représentants de Belgique.

LIRE AUSSI:Sécurité et renseignement: La Belgique et le Maroc vont renforcer leur collaboration