MAROC
22/04/2016 11h:25 CET | Actualisé 22/04/2016 11h:28 CET

Les "hommes-fleurs" exposés au Crocoparc d'Agadir

Hans Silvester

EXPOSITION - Les hommes-fleurs, ou quand la tradition s'allie à la nature. Le Crocoparc d'Agadir, qui a ouvert ses portes en juin 2015, accueille une exposition du photographe allemand Hans Silvester sur les peuples de l'Omo. Intitulée "Les hommes-fleurs", l'exposition se tiendra jusqu'au 30 septembre.

Hans Silvester, photographe et militant écologiste, a capturé une série de photos d'hommes, de femmes et d'enfants des tribus vivant dans la vallée de l'Omo, région située au sud-ouest d'Addis-Abeba, en Éthiopie. Les habitants de la région, que le photographe a rencontré lors d'un voyage en 2002, cultivent une tradition de la peinture corporelle qui leur est particulière, d'où le surnom d'hommes-fleurs.

Questionné par la chaîne 2M sur ce qui l'a motivé à organiser l'exposition au Crocoparc, Hans Silvester a répondu que ses photos saisissent ce qui est "entre la nature et l'homme. Puisque les crocodiles sont là, mes photos ont vraiment leur place."

Premier parc dédié aux crocodiles au Maroc, le crocoparc s'étale sur une superficie de 4 hectares dans la commune de Drarga, qui relève de la préfecture d'Agadir. Avec plus de 300 reptiles, un petit amphithéâtre en plein air ainsi que des aires de repos et de jeux pour enfants, le parc souhaite se positionner comme l'un des principaux espaces de divertissement de la région.

Galerie photoHommes fleurs Voyez les images

LIRE AUSSI: