TUNISIE
21/04/2016 07h:46 CET | Actualisé 26/04/2016 13h:12 CET

Tunisie - Bac sport: "Pour ne pas oublier Sofiene et Nadhir", ou comment l'idée de la "Dakhla" du lycée de Tataouine 1 a germé

Lyceena/Facebook

Malgré certaines dérives dans les tifos de la "dakhla" du bac sport dans les lycées tunisiens, certains lycéens ont fait preuve d'imagination en puisant leurs idées dans l'actualité nationale.

À l'instar des lycéens du Lycée Pilote de Gafsa qui ont tenu à rendre hommage à leurs professeurs en toute sobriété - sans fumigènes, ni tifos géants - à coups de roses à la main, et de selfies avec le corps professoral.

LIRE AUSSI: Tunisie - Bac sport: Au lycée pilote de Gafsa, les lycéens préfèrent honorer leurs enseignants aux tifos (PHOTOS)

Les lycéens du Lycée Tataouine 1 ont mis à l'honneur les journalistes portés disparus Sofiane Chourabi et Nadhir Ktari.

sofiene et nadhir

Contacté par le HuffPost Tunisie, Amjed Mourou lycéen en section lettres au Lycée de Tataouine est revenu sur les raisons de ce choix.

"Cette idée trottait dans ma tête depuis janvier 2016, j'ai toujours été passionné de journalisme, et j'estime que cette affaire est importante", raconte-t-il.

Quand les différents organisateurs se sont réunis pour se concerter, aux habituels tifos pour la Palestine, Amjed préfère un sujet plus national, "Les tifos pour montrer le soutien à la Palestine c'est bien, mais je voulais qu'on parle de la Tunisie, alors j'ai proposé cette idée, qui au final a été acceptée."

Par volonté de sensibiliser les gens, et "pour ne pas oublier Sofiene et Nadhir", les lycéens inscrivent sur leur tifo "Nous persistons à ce que vous reveniez sain et sauf."

sofiene et nadhir

Sofiène Chourabi, un blogueur et journaliste et le photographe Nadhir Ktari sont portés disparus en Libye depuis le 8 septembre 2014. En janvier 2015, la branche libyenne de l'organisation Etat islamique (EI) avait affirmé les avoir exécutés, une annonce qui avait suscité l'horreur en Tunisie et que les autorités s'étaient refusées à croire en l'absence de preuves matérielles.

LIRE AUSSI:

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.