MAROC
21/04/2016 06h:15 CET | Actualisé 21/04/2016 13h:46 CET

John Kerry encense le Maroc lors d'un rassemblement sur le conflit israélo-palestinien

ETATS-UNIS - Le groupe de pression à but non lucratif J street, qui milite pour la création d'un état palestinien et pour la paix entre la Palestine et Israël, a tenu son gala à Washington le 18 avril. Des personnalités politiques, parmi lesquelles le secrétaire d'État des États-Unis John Kerry ont défilé sur la scène du gala tout au long de la soirée. Ce dernier a durant son passage honoré le travail de trois diplomates américains, dont Sam Kaplan, qui a été l'ambassadeur des Etats-Unis au Maroc de 2009 à 2013.

John Kerry a profité de son discours pour s'exprimer au sujet du royaume: "Nous sommes ravis par le travail accompli par Sam Kaplan au Maroc. Un pays fascinant dont l'histoire est liée à celles des Etats-Unis et du peuple juif. Et j'ai entendu dire que la seule plainte de Sam tout au long de son séjour au Maroc concernait le fait qu'il ne pouvait pas sortir pour prendre une tasse de café pour des raisons de sécurité", a déclaré John Kerry.

En parlant du printemps arabe, le secrétaire d'État s'est adressé à l'ancien ambassadeur: "Vous avez dû exercer votre devoir lors d'une période difficile car votre séjour à Rabat correspond à cette époque mouvementée, où les voisins du Maroc connaissaient un moment tumultueux. Mais vous avez aidé à garder notre relation avec ce pays parmi les plus fortes dans cette région en renforçant des liens qui remontent littéralement aux fondations de notre nation".

L’ancien ambassadeur a de son côté également loué, l’amitié maroco-américaine, ainsi que les efforts du royaume dans sa stratégie de lutte anti-terroriste. "J’ai servi trois ans au Maroc, un pays engagé dans son amitié avec les Etats-Unis, un pays engagé dans la lutte anti-terroriste, un pays ami", a souligné l’ancien diplomate.

LIRE AUSSI:

Galerie photoCes hommes d'influence juifs marocains Voyez les images